20160914_155914

Je me régale en cousant ce modèle de robe, je m'amuse à le décliner dans toutes les couleurs de lin en ma possession... Tout est né d'un patron Scarlett et Marguerite que j'ai modifié pour arriver à la robe qui me convient, une robe tablier que l'on porte facilement lorsqu'il fait chaud, qui respire et qui est si ample que la porter revient à se sentir bien, tout simplement.

- la première fut la robe "fraise" en lin fushia et Osami de Petit Pan, prototype aujourd'hui délavé et laissé au profit des plus récentes plus fonctionnelles :

20160914_16031520160914_160340

- la seconde est bleue, un joli bleu délavé FDS et tissus FDS et Michael Miller, mais la couleur est passée avec le soleil et la piscine et le bleu est devenu indigo presque parme...

20160914_16022920160914_160250

- la troisième est en lin Corail, pour ne pas dire orange (moi qui n'aime pas trop cette teinte...) et tissus Michael Miller et Kaffe Facett,

20160914_15593620160914_160031

- la quatrième blanche et or en lin et glitter dots de Michael Miller (toujours lui!), elle est simplissime et très classe, enfin je trouve...

20160914_16014220160914_160156

- la cinquième est vert d'eau, et toujours du tissu Michael Miller oiseaux or et chevrons or sur fond vert d'eau. Malheureusement, le premier lavage lui fut fatal : le bermuda rouge de monsieur ayant déteint, j'ai eu des difficultés à récupérer le vert d'eau et les oiseaux or volent maintenant dans un ciel gris rosé;

20160914_16052220160914_160537

- la sixième est turquoise et Pépin Petit Pan avec un zeste d'orange fluo, elle est belle, lumineuse et donne la pêche !

20160914_16005420160914_160111

et la septième sera marine et or en PPMC, ou bien rouge et ??? ou encore grise et Petit Pan ! Ce sera au gré de mes envies...

Voilà, une robe pour chaque jour de la semaine pour cette rentrée estivale ! Les deux premières sont un peu passées mais je les aime bien et du coup, ce sont mes "robes de travail"; les autres sont plus fraîches et je les "économise" pour qu'elles durent...

Et vous, avez vous un modèle fétiche à décliner à l'envie ?