Le troisième jour, nous avons quitté l'est de la Provence et mis le cap un peu plus à l'ouest vers les Alpilles, la Camargue et le pont du Gard qui nous attendaient ainsi que notre gîte insolite et magnifique...

Nous n'avons pas eu le temps de visiter Marseilles, car il nous aurait fallu plus de temps, ce sera pour une autre fois...

Ainsi, avons nous quitté Grimaud, non sans une dernière visite, pour nous rendre aux Baux de Provence, où nous nous sommes rafraîchis dans les carrières de calquaire. La Cathédrale d'image, endroit magique et frais, par 37°C, nous a accueilli, et c'est avec une émotion particulière et un ravissement non feint que nous avons fait connaissance avec la Provence de "la fille du puisatier" et "d'Avis de Mistral".

Le moulin Fontvieille, cher à Daudet, fut notre seconde halte au coucher du soleil; nous avons gravis la colline rocailleuse dans la tiédeur du soir, en suivant le chant des cigales, achevant ainsi de donner à l'instant la touche de poésie qui lui manquait.

Grimaud :

IMGP8839IMGP8843IMGP8842IMGP8860IMGP8859IMGP8867

IMGP8852IMGP8850IMGP8853IMGP8864IMGP8862IMGP8865IMGP8863IMGP8871IMGP8872IMGP8841

 

Les Baux de Provence :

IMGP8876IMGP8875IMGP8881

IMGP8882IMGP8960IMGP8874IMGP9019IMGP9023IMGP9022IMGP9028IMGP9027

Carrières de Lumière : 

16_-_carrieres_de_lumieres

cathédrale de lumière

IMGP8961IMGP8949

Le moulin de Fontvieille (ou celui des Lettres de mon Moulin, d'Alphonse Daudet) :

IMGP8990IMGP8995IMGP9013

IMGP8989IMGP8987IMGP8997IMGP9007IMGP8994IMGP9001