Voilà. Le plus beau moment des fêtes est maintenant derrière nous.

Ce que je préfère durant cette période magique, c'est l'Avent.

Le temps de préparation, où tout est encore possible, où chacun rêve et partage. Les lumières, la mise en fête de la maison, les odeurs de cuisine appétissantes et l'état de fébrilité des plus jeunes dont les yeux brillent devant tant de merveilles...

La veillée puis la messe des familles du 24 décembre, instant de partage de toute une communauté; vient ensuite le dîner aux chandelles où chacun déguste ce qu'il préfère; et une fois les enfants couchés, le Père et la Mère Noël accomplissent leur mission secrète et se regardent, fiers du devoir accompli.

Enfin le matin de Noël, le petit déjeuner est pris en regardant la montagne de cadeaux amassés au pied du sapin, tous ont les yeux qui pétillent et puis, vient le temps de l'ouverture des paquets. La magie est encore présente, chacun découvre les petites (ou les grandes) attentions que les autres lui ont porté...

Le reste de la journée se déroule dans la maison de famille, où tous se sont rassemblés pour déguster un bon déjeuner et jouer ensemble, petits et grands réunis autour de la grande table, avant de clore l'instant et de rentrer chez soi, le coeur en joie...

Trève de Blabla. Dans sa hotte, le Père Noël, a apporté, entre autres merveilles, quelques patrons, un zeste de tissu et des strass.

IMGP8369IMGP8368IMGP8366

La Box des couturières trouvée sur le stand de France Duval Stalla lors du salon Loisirs et Création/MCI contenait du molleton orageux, du passepoil argent, du fil, un patron Moëlleux, de Aime comme Marie , le tout présenté dans un joli petit sac en coton de Ernest est Céleste.

Comme en période de vacances, chacun fait ce qu'il lui plait, je me suis mise à la couture hier après-midi et voici ce qui est né : ce moëlleux (sans chocolat) où ma grande peut se lover pour cocooner devant la cheminée (et son devoir de maths !)...

Patron facile et rapide à réaliser, Taille L ajustée après essayage, customisé au dos par un joli noeud en strass, lui aussi déniché sur le salon pour féminiser le tout. Et voilà, un nouveau sweat shirt pour ma grande.

Et cerise sur le Moëlleux, il reste suffisemment de jersey pour faire une tenue à souricette !

Et pour vous, Noël c'était comment ?